SAISON RUSS

II

La deuxième «Saison Russe» a eu lieu à Deauville du 22 au 24 août 2019. Cette deuxième édition intitulée «La Boîte à Musique» a été dédiée à l’héritage des compositeurs russes ayant créé la musique pour le ballet classique et contemporain. 

"La boîte à musique" est un attribut du passé, un symbole de la beauté éphémère d'une époque disparue. Cet objet incarne parfaitement la vision du festival : admirer une beauté pure qui naît dans l’instant même, mais qui peut durer indéfiniment si elle est préservée soigneusement. Selon les organisateurs du festival, Deauville, une destination élégante et raffinée, une ville qui incarne la Belle Époque et dont l’histoire est étroitement liée à l’art russe, est un plateau, mais également une décoration parfaite pour un événement avec une conception aussi subtile»

Le 22 août, l’ouverture du Festival a été marquée par l’introduction à l’exposition «Moon Pool» réalisée par le jeune artiste russe Nikolay Koshelev et constituée des décorations pour un ballet imaginaire. «Il s’agit d’une histoire mythique d’une jeune fille qui s’est perdue dans une forêt lunaire. Cette fiction aurait pu devenir le sujet de l’un des ballets non réalisés par la troupe de Diaghilev», — explique Nikolay.

Le programme du vendredi 23 août a été une première mondiale de la création chorégraphique «Dans les coulisses de l’âme» conçue par Artem Ovcharenko, danseur étoile du Bolchoï de Moscou. Il a interprété une sélection de ses pièces préférées, ainsi que des œuvres inédites écrites spécialement pour cette occasion par des chorégraphes contemporains.

Enfin, le samedi 24 août la soirée de gala «La Boîte à Musique» a eu lieu : les danseurs étoiles du ballet russe ont mis en scène quelques pièces légendaires sur la musique des compositeurs classiques, comme Tchaikovsky, Rachmaninoff et Stravinsky, ainsi que sur les œuvres des auteurs russes contemporains, tels que Rodion Chtchedrine, Yuri Krasavin, Leonid Desyatnikov et Ilya Demutskiy

Le dîner gala a été mis en place par Andreï Shmakov, chef du «Metropol», l’hôtel moscovite légendaire. Pour cette occasion, le chef a créé un menu spécial s’inspirant des plats servis au Metropol en 1905 lors d’un dîner donné en l’honneur de Serge de Diaghilev, organisateur des «Saisons russes» à Paris. Les plats subtils de ce dîner préparés par Édouard Nignon, le premier chef de l’époque, ont été hautement appréciés par les invités célèbres : artistes, poètes, collectionneurs et architectes russes. Le 24 août 2019, Andreï Shmakov a fait revivre les anciennes recettes et a fait découvrir aux convives son approche innovante de la cuisine russe.

Le programme vocal du dîner gala a été préparé et réalisé par Daria Davidova, la soliste de l’opéra du Bolchoï et l’auteur du projet musical «Davidova Opera Band». Ce programme était composé d'œuvres des grands maîtres français et russes, parmi lesquelles «La cuisine française» de Bernstein, un chef-d’œuvre musical d’une beauté très rare, dont l’interprétation a été un cadeau exceptionnel pour l’audience.

© 2020 Deauville Festival de L'Art Russe   |  Illustrations and graphics by Alexey Kurbatov