011_02.jpg

Les contes et les légendes populaires de Russie sont au cœur de cette nouvelle édition
du Festival de l’Art Russe de Deauville. Les contes traditionnels portent un riche imaginaire
et sont le socle de l’identité artistique de la Russie. Profondément ancrés dans l’imaginaire
populaire, ils ont été adoptés et revisités par les meilleurs artistes de L’Âge d’argent russe.
Cette période intense de créativité artistique du début du XX e siècle, qui précède
laRévolution d’Octobre, a donné naissance en Russie, à des chefs-d’œuvres musicaux
et chorégraphiques, inspirés par les traditions populaires de Russie.

1/2
 

Programme

Miniatures de Palekh
créées pour le théâtre

 

L’art de Palekh est un artisanat populaire reconnu internationalement Il est né au début du XXe siècle de la rencontre de la peinture d’icônes orthodoxes avec l’art populaire de l'époque. Les sujets sont empruntés à la vie quotidienne, à la littérature classique et aux contes. Exposition des maquettes de décor de théâtre et des croquis des costumes de la collection du Musée d’Etat de l’art de Palekh. 

Conférence-concert
La place des contes dans l’héritage de Serge de Diaghilev

 

Pour comprendre comment la tradition russe a nourri la création des opéras puis des ballets célèbres, créés et produit par Serge de Diaghilev pour et par Les Ballets russes de 1909 à 1929. Des œuvres majeures, devenues aujourd’hui un patrimoine connu et repris aujourd’hui sur les cinq continents. La soirée accueillera des danseurs de ballet des meilleurs théâtres russes.

Yuldus Bakhtiosina 

«L’âme rêvée»


Vernissage Exposition photographique en plein-air

Square François André
(devant le Normandy)

Yuldus Bakhtiosina, photographe- plasticienne, née à Saint Petersbourg et formée à Londres est une étoile montante de la photographie de mode. Elle collabore avec Vogue Italie, et Gucci Beauty. Elle a aussi créé des costumes de scène pour The Royal Opera Ballet. Son exposition, inédite va peupler le célèbre jardin de l’hôtel Normandy Barrière avec de grands tirages photographiques en couleurs. Des ré interprétations et des mises en scènes magiques et fantastiques des héros et héroïnes surgies des contes russes.

Rudolf Noureev, l’Insoumis

Conférence par Ariane Dolfuss

Ariane Dollfus journaliste culturelle, a été critique de danse et de théâtre à France-Soir de 1988 à 2006Elle fut également chroniqueuse au Fou du roi sur France Inter. Sa biographie de Rudolf Noureev (Noureev, l'Insoumis), publiée en 2007 chez Flammarion, a obtenu le prix du meilleur livre sur la danse du Syndicat de la critique en 2007, Elle a également traduit l'autobiographie de Noureev, publiée pour la première fois en anglais en 1962 chez Hodder et Stoughton, inédite jusqu'alors en français, publiée en 2016 par les éditions Arthaud.

Le Tour du Monde de Sadko

Réalisation : Alexandre Ptouchko (1952)

Un film-conte et comédie musicale demeure l’un des chefs-d’œuvre du cinéma russe. Inspiré d'anciennes chansons, ce film évoque les peregrinations de Sadko en quète de l'oiseau de bonheur, à travers les Indes et l'Egypte, jusqu'a son retour à Novgorod, sa ville natale. Nourris par les légendes et les contes russes de l’ancienne Russie, le scénario les décors et les costumes du Tour du Monde de Sadko, s’inspirent de l’architecture, du folklore et des œuvres des peintres et illustrateurs russes : Vasnetsov, Répine et Bilibine. Lion d’argent au Festival de Venise en 1953. Prix d’interprétation pour l’acteur Serguei Stolyarov. Les droits du film ont été acheté ensuite par Hollywood. L’adaptation a été confié à Francis Ford Coppola – alors tout jeune réalisateur. Projection commentée par un critique d’art.

Première représentation de ballets
Les Contes Russes

Reprise de chefs-d’œuvre chorégraphiques et nouvelles chorégraphies interprétés par les solistes et les étoiles des meilleurs ballets des théâtres de Russie.

Seconde représentation de ballets
Hommage a Serguey Filine

Directeur de la danse du ballet du Bolchoï (2011-2016)
Pour fêter le 30e anniversaire de sa carrière artistique. Chefs-d’œuvre chorégraphiques et nouvelles mises en scène interprétés par les danseurs de ballet des meilleurs théâtres russes.

Dîner de gala Zima (l'hiver)  

Alexei ZIMIN, сhef du célèbre restaurant russe ZIMA de Londres, propose un menu
exceptionnel. Un voyage gastronomique revisitant l'âge d’argent de la Russie, décliné en cinq plats. Une cuisine russe contemporaine basée sur des recettes traditionnelles anciennes et des produits de saison.

 

ARTISTES

OLGA SMIRNOVA 

Étoile du Bolchoï de Moscou

 

ARTEM OVCHARENKO

Étoile du Bolchoï de Moscou

SEMEN CHUDIN

Étoile du Bolchoï de Moscou

 

NINA KAPTSOVA

Étoile du Bolchoï de Moscou

DENIS SAVIN 

Étoile du Bolchoï de Moscou

 

NATALIA FILINA

Étoile du Bolchoï de Moscou

 

TATYANA TKACHENKO

Soliste du théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg

 

IVAN OSKORBIN

Étoile du Mariinsky Ballet de Saint-Petersbourg

 

ELENA SOLOMYANKO

Principale danseuse de ballet soliste de la troupe de ballets du théâtre

académique musical de Moscou K.S. Stanislavsky et V.I. Danchenko

 

INNOKENTY YULDASHEV

Étoile du théâtre académique musical

de Moscou K.S. Stanislavsky et V.I. Danchenko

 

MARIA KOCHETKOVA

Étoile de ballets russes et américains

LYUBOV ANDREYEVA

Première Danseuse du Ballet Eifman de Saint-Pétersbour

 

MARIA KOCHETKOVA

Étoile de ballets russes et américains

 

SEBASTIAN KLOBORG

Danseur diplômé du Royal Danish Ballet, chorégraphe,

soliste dans les plus grands théâtres du monde

 

Aleksey Zimin

Chef et propriétaire du restaurant russe «Zima» à Londres, il est aussi le rédacteur du magazine «Afisha Cuisine» et fondateur de l'école culinaire «Ragu». C’est un explorateur de la cuisine russe.

Uldus Bakhtiozina

Artiste photographe et réalisatrice diplômée de la Central Saint Martins College,
University of the Arts London. Elle est la première oratrice russe à participer aux conférences américaines TED et a fait partie en 2014 de la liste de la BBC des 100 femmes influentes qui changent le monde. En 2016 elle a été nommée meilleure photographe de mode par VOGUE Italie.
Uldus est l'ambassadrice officielle de la marque GUCCI Beauté, ainsi que la créatrice
des costumes et des maquillages pour le Théâtre Royal de Covent Garden. En 2019
elle a débuté en tant que réalisatrice pour le film «La fille du pêcheur».

Veronika Bogatyreva

 Créatrice et productrice

Productrice d’évènements artistiques
et consultante en communication

Passionnée d’ Art Russe du XIXe et XXe siècle

Sergey Filin

Créateur et Directeur du programme artistique

Directeur du Théâtre Bolchoï de Moscou (2011-2016) 

Aujourd'hui Directeur Artistique des jeunes talents du Ballet Bolshoi 

Prix Benois de la danse, Artiste émérite de la fédération de Russie, Prix international du Masque d’ Or, Prix international du ballet - Les étoiles du XXIe siècle

Natalia Gunderina

Productrice

Experte en communication

Chef de projet et gestion d'événements

Aleksey Kurbatov

 Graphiste du Festival

Aleksey est le graphiste du Festival, auteur d'illustrations publiées dans les magazines
tels que The New Republic, The Atlantic, GQ, Tatler, Esquire, Robb Report, Harper’s
Bazaar. Il dessine également les couvertures des livres pour la maison d'édition
Penguine Random House.

À PROPOS

 

L’ART RUSSE

DE RETOUR À DEAUVILLE

De 1909 à 1929, vingt ans durant, le succès des Ballets russes de Serge de Diaghilev en France et à travers le monde fut retentissant.  Diaghilev, considéré comme une des figures les plus importantes de la vie artistique rencontre lors de son arrivée à Paris, Pablo Picasso et Jean Cocteau. Au fil des années, il associe aux créations des Ballets Russes : André Derain, Juan Gris, Joan Miró, Marie Laurencin, Georges Braque, Georges Rouault, Max Ernst, Coco Chanel, Giorgio de Chirico, (...) Tandis qu’il commande à Stravinski, Debussy, Richard Strauss, Manuel de Falla,
Erik Satie et Serge Prokofiev des compositions inédites pour les musiques des ballets. Parmi les nombreux danseurs des ballets russes, au-delà de Nijinski,
furent révélés d’autres danseurs majeurs devenus chorégraphes et qui vont ensuite prolonger l’héritage des Ballets Russes à New York, Londres et Paris. George Balanchine va créer le New York City Ballet, Ninette de Valois va fonder
« The Royal Ballet » et Serge Lifar fera renaître le Ballet de l’Opéra de Paris.

1/2

Le Festival de l’ Art Russe à Deauville est une série d’évènements culturels, pédagogiques
et divertissants autour d’une thématique: La contribution culturelle et artistique de la Russie dans le monde. L’excellence artistique avec les grand classiques et ses réinterprétations, exhibitions et rétrospectives, démonstrations culinaires et dégustations autour de la cuisine moderne russe, conférences, échanges et performances des stars du ballet russe.

Deauville connue internationalement pour son architecture belle époque et anglo-normande,
est la ville idéale en phase avec l’esprit de notre festival.

La plupart des spectateurs réunis sont des amateurs d’art, des mécènes et des artistes
et créateurs, pour qui il s’agit de se retrouver et de partager la création artistique d’aujourd’hui en échangeant ses bonheurs de spectateurs et ses impressions.

L’Histoire de Deauville et des Ballets russes sont intimement liées. Lors de la saison inaugurale du nouveau casino de Deauville,
en août 1912, le Théâtre du Casino, a accueilli durant deux semaines les Ballets russes de Serge de Diaghilev pour sa toute première série de représentations françaises hors Paris. Durant deux semaines Deauville aura été le témoin de cet âge d’or de la troupe de Diaghilev. Les places se vendaient au marché noir. L’étoile de cette troupe était Vaslaw Nijinski, devenu chorégraphe,
il venait de créer fin mai, sa version très décriée de L’après-midi d’un Faune. Lorsqu’il dansait sur la scène du Théâtre du Casino dans « Le spectre de la Rose », la presse locale trouvait « qu’il s’envolait dans les airs comme la brise estivale de Deauville ».

En 1912, la guerre, la désolation et les tragédies étaient encore bien loin. Au sein de ce tout nouveau théâtre,
de jeunes danseurs fascinaient alors par leur virtuosité un public averti. Cet épisode peu connu des Ballets russes
à Deauville est aujourd’hui mis en valeur et prolongé par le Festival de l’ Art Russe de Deauville.

En août 2018, plus de cent ans après, l’art russe est de retour sur la côte normande : le premier estival de l’ Art Russe de Deauville a connu une première édition. Les étoiles du ballet russe vont retrouver la scène historique
du Théâtre du Casino. Ils font ainsi revivre la tradition historique en rendant hommage à ces précurseurs philanthropes, à ces penseurs romantiques et à l’amitié profonde qui unit le peuple français au peuple russe.

1/2

REJOIGNEZ-NOUS 

Le Cercle des amis du Festival est une communauté d’amateurs avertis et de passionnés. Chaque saison du Festival  ne pourrait être menée à bien sans le concours de ses généreux donateurs. Leur engagement permet au Festival d’atteindre sa mission artistique, de ranimer le patrimoine exceptionnel et de présenter les jeunes talents Russes au public international.

 

Devenez un ami, rejoignez un cercle de mécénats, associez votre entreprise, faites une donation - il y a plusieurs façons de laisser votre empreinte dans l’histoire des liens artistiques franco-russes. Quel que soit le soutien que vous déciderez d'apporter, il sera d’une valeur inestimable pour le futur du Festival. Contactez-nous pour en savoir plus sur le choix des possibilités et sur les privilèges d'une telle amitié.

Pour toutes questions, demandes de collaboration ou de participation au développentdu festival, veuillez contacter Veronika Bogatyreva

par téléphone +79191047496 ou la contacter

par e-mail veronika.bogatyreva@gmail.com

 

© 2020 Deauville Festival de L'Art Russe   |  Illustrations and graphics by Alexey Kurbatov